Comment ouvrir un compte courant d’association Loi 1901

En France, il existe de nombreuses associations et autres fondations, dont le fonctionnement diffère. Certaines associations sont à but lucratif, tandis que d’autres sont à but non lucratif, cela dépend de leurs activités respectives. L’association Loi 1901 est une association à but non lucratif, qui dépend de la loi du 1er juillet 1901, établie par Waldeck-Rousseau, et du décret du 16 août 1901.

Pour ouvrir le compte d’une association, le choix de l’établissement bancaire est crucial. Et il n’est pas aisé, puisqu’il existe de nombreuses banques de nos jours en France. Néanmoins, certaines font l’objet d’une attention particulière de la part des membres de nombreuses associations. En voici quelques-unes très connues : Boursorama Banque, BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole, Crédit Mutuel ou bien encore ING Direct. Cette liste est non exhaustive, d’autres banques et banques en ligne seront à même d’assurer la gestion des comptes bancaires des associations. Les choix de chacune se feront en fonction de critères bien précis appartenant à ses membres.

Comment ouvrir un compte courant d'association Loi 1901

Afin d’obtenir de plus amples informations, nous vous invitons à lire l’article suivant : tout savoir sur l’association loi 1901.

Bien choisir sa banque

Toutes les banques ont leurs avantages, mais également leurs inconvénients. Il est donc primordial, avant de se lancer dans l’ouverture du compte bancaire, de bien connaître les conditions, les statuts et le règlement intérieur de chacune. Et ainsi de s’assurer qu’elles correspondent aux attentes du président et du trésorier de l’association. Par ailleurs, afin de ne léser personne dans la décision du choix final, une assemblée peut être constituée en réunissant le conseil d’administration. Ce dernier regroupe les dirigeants et les représentants des membres de l’association, qui pourront tous exprimer leur choix par un vote. C’est un droit qui fait partie des services proposés. Et s’il y a des absents, les mandats sont autorisés.

Ouvrir un compte bancaire permet d’obtenir des moyens de paiement tels que chéquier ou carte bancaire. Un autre avantage non négligeable est d’avoir la possibilité de payer en ligne, de souscrire les cotisations des adhérents ou bien encore d’encaisser les dons associatifs et autres subventions éventuels. C’est pourquoi au siège social du bureau de l’association, établir un plan de trésorerie est non seulement stratégique, mais également fondamental.

Vous trouverez, grâce au document en lien, d’importantes informations complémentaires : contrôle des comptes association loi 1901.

Éviter les dépenses inutiles

Trouver des solutions pour diminuer les frais, notamment bancaires, est indispensable. C’est pourquoi il est important, dès le départ, de bien négocier avec son chargé de clientèle. Souvent, un ou plusieurs membres d’une association ont leurs comptes courants dans la banque qui a été choisie pour l’association. Cela peut donc jouer en faveur du trésorier au moment de la négociation, principalement pour annuler des frais facturés.

Quelquefois, les comptes des associations sont gratuits, sous certaines conditions. Il peut donc être fort utile de se renseigner à ce sujet, afin de faire des économies, tout du moins la première année.

Chaque année les banques proposent des offres attractives pour attirer toujours plus de nouveaux clients, notamment les associations. Ces offres sont à étudier de près, car le choix est vaste et peut être très avantageux. Néanmoins, il est important de prendre connaissance de l’évolution de ces propositions pour les années suivantes. En effet, la différence des taux, entre autres, peut s’avérer conséquente et avoir des répercussions sur la trésorerie. Il est donc recommandé de bien s’informer en amont, et d’être vigilant sur le long terme.

Nous vous recommandons ces autres pages :